print preview

Questions sur les géoservices

Introduction

Les géoservices constituent un élément déterminant de l’INDG. Ils permettent la mise en réseau et l’utilisation de géodonnées saisies, gérées et mises à jour d’une manière physiquement décentralisée. Pour une utilisation plus simple des géodonnées de base, ces géoservices devraient être intégrés dans des services de base aisément accessibles et réutilisables. En guise d’exemple de géoservices, on peut citer la recherche d’une adresse sur des cartes ou des plans ou la recherche du chemin le plus court d’une adresse à une autre.

Aspects touchant au contenu

Selon l’art. 3 al. 1 let. j LGéo (RS 510.62), les géoservices sont des « applications aptes à être mises en réseau et simplifiant l’utilisation des géodonnées par des prestations de services informatisées y donnant accès sous une forme structurée. »
Les géoservices sont des services web impliquant des géodonnées. Par services web, on entend des prestations de services fournies à l’aide de la technologie Internet.
Les géoservices constituent un élément déterminant de l’INDG. Ils permettent la mise en réseau et l’utilisation de géodonnées saisies, gérées et mises à jour d’une manière physiquement décentralisée. Pour une utilisation plus simple des géodonnées de base, ces géoservices devraient être intégrés dans des services de base aisément accessibles et réutilisables. En guise d’exemple de géoservices, on peut citer la recherche d’une adresse sur des cartes ou des plans ou la recherche du chemin le plus court d’une adresse à une autre.
Dans l’art. 7 OGéo-swisstopo (SR 510.620.1) les exigences minimales applicables aux géoservices sont définies.

Selon l’art. 2 let. h OGéo (RS 510.620), un service de recherche est un « service Internet permettant la recherche de géoservices et de jeux de géodonnées, sur la base de géométadonnées correspondantes
La spécification de mots-clés permet à un service de recherche de se mettre en quête de géodonnées ou de géoservices voire des métadonnées qui leur sont associées puis d’afficher les résultats obtenus.

Selon l’art. 2 let. i OGéo (RS 510.620), un service de consultation est un « service Internet permettant d’afficher, d’agrandir, de réduire, de déplacer des jeux de géodonnées représentables, de superposer des données, d’afficher le contenu pertinent de géométadonnées et de naviguer au sein des géodonnées. »
Le service de consultation adresse une requête à un serveur afin d’obtenir des images géoréférencées. La requête définit le lien avec le cadre de référence (par exemple des coordonnées dans le système de coordonnées), la délimitation territoriale (par exemple l’extrait de carte) et les couches thématiques.

Selon l’art. 2 let. j OGéo (RS 510.620), un service de téléchargement est un « service Internet permettant de télécharger des copies de jeux de géodonnées ou des parties de ces jeux et, lorsque c’est possible, d’y accéder directement. »
Un service de téléchargement est un service permettant de télécharger des données ou des métadonnées depuis un portail Internet.

Selon l’art. 2 let. k OGéo (RS 510.620), un service de transformation est un « service Internet permettant de transformer des jeux de géodonnées. »
Un service de transformation de données est un service transformant des données source en données cible. Les transformations peuvent être de simples transformations de coordonnées mais également des calculs ou des opérations structurelles complexes (appelées des transformations de schémas).

Aspects organisationnels

Toutes les géodonnées de base relevant du droit fédéral auxquelles le niveau d’autorisation d’accès A selon l’art. 22 OGéo a été attribué à l’annexe 1 OGéo (RS 510.620) doivent être rendues accessibles via des services de consultation sur Internet (art. 34 al. 1 let. a OGéo). Celles dont la case du service de téléchargement est cochée doivent être proposées au téléchargement (art. 34 al. 1 let. b OGéo) et les géométadonnées des géodonnées de base doivent être rendues accessibles via des services de recherche (art. 35 al. 1 OGéo).
Les géoservices suivants englobant plusieurs domaines spécifiques font également partie de cet ensemble minimal :

  • un service de recherche en réseau, pour les géométadonnées associées à toutes les géodonnées de base (art. 36 let. a OGéo)
  • un service de recherche en réseau pour les géoservices (art. 36 let. b OGéo)
  • un service de transformation entre les cadres de référence officiels (art. 36 let. c OGéo)
  • un service de transformation entre les cadres et systèmes officiels et d’autres cadres et systèmes de référence géodésiques (art. 36 let. d OGéo)
  • un accès en réseau aux géodonnées de base (art. 36 let. e OGéo).


geo.admin.ch c/o
Office fédéral de topographie swisstopo
COSIG (Coordination, Services et Informations Géographiques)
Seftigenstrasse 264
CH - 3084 Wabern
Tél.
0041 58 469 03 15
Fax
0041 58 469 04 59

E-Mail

geo.admin.ch

c/o
Office fédéral de topographie swisstopo
COSIG (Coordination, Services et Informations Géographiques)
Seftigenstrasse 264
CH - 3084 Wabern