print preview

Stratégie et mise en œuvre

Le Conseil fédéral (11.12.2020) et la Conférence suisse des directeurs cantonaux des travaux publics, de l'aménagement du territoire et de l'environnement (DTAP) ont adopté la « Stratégie suisse pour la géoinformation ». Ils y expliquent comment ils souhaitent interconnecter des géoinformations actuelles et fiables et les rendre facilement accessibles à tous.

Stratégie suisse pour la géoinformation

Stratégie suisse pour la géoinformation

Les géoinformations ne cessent de gagner en importance pour des décisions de toutes natures, concernant aussi bien la politique, l’économie ou la société que la vie quotidienne. Partie prenante du passage au numérique, la géoinformation accélère la transformation vers une société de la connaissance. Le numérique accroît en retour la disponibilité et la diversité des données à référence spatiale, permettant ainsi aux utilisateurs d’accéder à de nouveaux savoirs.

Avec la « Stratégie suisse pour la géoinformation », la Confédération et les cantons en collaboration avec tous les acteurs concernés souhaitent mettre à disposition des géoinformations fiables, détaillées, actualisées et interopérables à tous les utilisateurs, de façon simple, en temps réel là où utile et en réseau. L'écosystème de la géoinformation contribue ainsi à la protection de l’espace et de l'environnement, à la sauvegarde des intérêts sociaux, à une économie performante et à un état stable.

Vision

Avec la vision « Des géodonnées à la connaissance : des informations géolocalisées et interconnectées pour la Suisse », la communauté de la géoinformation dispose d’une nouvelle vision de la direction dans laquelle elle doit se développer.

À cette fin, il est prévu de poursuivre la consolidation en cours de l'infrastructure nationale de données spatiales. Celle-ci devra devenir une plate-forme de collaboration sur laquelle les données peuvent être conjointement produites et partagées. La plateforme permettra et accélérera la création de nouvelles connaissances sur notre espace de vie.

Sept champs d’action

Les principales orientations des activités de la géoinformation pour les années à venir sont définies dans sept domaines d'action :

  • promotion de l’écosystème de la géoinformation résultant d’efforts conjoints coordonnés déployés par les autorités de tous les niveaux administratifs de même que les acteurs économiques, politiques, scientifiques et la société civile grâce à une coopération et d’une volonté active de dialogue ;
  • mise à disposition de géodonnées interconnectables, appropriées et fiables sous une forme utilisable et pérenne pour tous les utilisateurs ;
  • facilitation des processus métier par l'intégration de la référence spatiale et une conception intégrée, une automatisation et une orientation vers les besoins de l’utilisateur ;
  • développement et application de la science des géodonnées en étendant l'expertise en matière d'analyse des géodonnées ainsi que le développement et l'utilisation d'algorithmes ;
  • encouragement de l'innovation en améliorant les conditions-cadre et les processus en vue de tester et de mettre en œuvre de nouvelles idées et approches ainsi que de nouveaux concepts ;
  • acquisition et renforcement des compétences des spécialistes en vue d’une meilleure maîtrise de la géoinformation, d’une gestion optimale du changement numérique ainsi que d’une diffusion des connaissances sur l’utilisation des géoinformations ;
  • création de géoplateformes numériques performantes, ouvertes et partagées, basées sur des géodonnées, des géoinformations et des géoservices normalisés et mis en réseau.

Plan d'action 2022+

L'organe de coordination de la géoinformation au niveau fédéral GCS est responsable de la mise en œuvre, en coopération avec le comité directeur de la Conférence  des services cantonaux de la Géoinformation et du Cadastre CGC. Les deux organismes mettent en œuvre la stratégie avec des partenaires issus de l’économie, de la science, de la politique et des citoyens.

Lors d’une prochaine étape, les travaux préparatoires pour la mise en œuvre de cette stratégie seront entrepris.
Le présent plan d'action 2022+ identifie les mesures prévues. Le plan d'action constitue la base contraignante de la mise en œuvre continue de la stratégie. Il sera revu et approuvé chaque année.

Le plan d'action 2022+ a été validé par le GCS (17.12.2021) et par le comité directeur de la CGC (16.12.2021). 

CGC (16.12.2021).Plan d'action 2022+Plan d'action 2022+

 


ngdi@swisstopo.ch